"Tous ceux qui errent ne sont pas perdus"

4 semaines de camping sur le toit à Oman

Après la Namibie et le Botswana il y a quelques années, nous avons été récidivistes en novembre/décembre pour un fantastique camping sur le toit de 4 semaines avec la compagnie d’Oliver. A la base nous n’aimons pas louer auprès des « gros acteurs » mais préférons les petites entreprises locales même avec un certain risque de nous tromper. Nous avons eu de nombreux contacts par e-mail et WhatsApp au préalable et avons déjà remarqué qu’Oliver s’est efforcé de répondre à nos souhaits et nous a donné d’excellents conseils.


On nous a livré un petit véhicule à l’aéroport à l’heure avec lequel nous avons d’abord exploré 2 jours la région de la capitale avant d’être chaleureusement accueillis dans la belle « Villa Lana » par Oliver. Nous avons appris beaucoup de faits intéressants sur Oman, reçu de précieux conseils pour notre prochaine tournée et également rencontré des « personnes partageant les mêmes idées » dans l’atmosphère chaleureuse de la maison avec la possibilité d’importants échanges d’expériences. Le véhicule 4 X 4 a dépassé toutes nos attentes en terme d’état, même sur la totalité des 4500 km !


Le matériel de camping était super aménagé et les nuits sous la tente en hauteur dans les montagnes ou au fond des déserts restent inoubliables ! Grâce au grand guide tout-terrain 4 X4, qu’Oliver nous avait chaleureusement recommandé, nous avons trouvé les circuits les plus étonnants et les endroits de rêve pour passer la nuit dans des oueds, des oasis, des vallées rocheuses escarpées ou des baies solitaires. Et le soir, au feu de camp quotidien, nous avons plongé dans le monde onirique des 1001 nuits avec les récits de voyage de Sir Wilfred Thesiger !


Notre visite nous a conduits de Mascate à l’ouest via Barka à travers les montagnes jusqu’à Nizwa. Ensuite, nous avons traversé le désert jusqu’à Salalah, puis le long de la côte – avec un détour par Masirah – pour revenir à Mascate. Nous sommes souvent sur la route mais avons à peine connu un pays où nous nous sommes sentis aussi en sécurité qu’à Oman ! La gentillesse, la serviabilité, la curiosité et l’amabilité de la population étaient – surtout pour un pays musulman – très agréables.

Cependant, j’ai été le plus impressionné quand, après quelques minutes de conversation avec « les mains et les pieds » sans paroles, un Bédouin au milieu du désert du Rub al Khali m’a dit adieu avec un « baiser du nez » (semblable aux Inuit) non avant qu’il nous ait invités dans sa tente.

Suite
des articles

Need Help?
Scan the code